Le désespoir politique profond, selon Marguerite Duras

Postée le 25/04/2020
255 vues

En pleine période de confinement… improvisation sur le désespoir politique profond ressenti par beaucoup, depuis les deux dernières décennies... mélangez dans un shaker 1) une capture vidéo des amours contrariés entre Gilles Jaunes et forces de l'ordre, 2) un énoncé Durassien sur les politiques de gauche, 3) secouez , puis 4) rythmez le tout sur l'une plus belles compositions d'Anne Clark : « Our Darkness ».

Plus sérieusement, le Clip vidéographique que nous vous proposons est inspiré par la convergence de point de vue entre les énoncés politiques de Marguerite Duras et le désespoir politique profond traduit, en 2019, par le mouvement des Gilets jaunes. Le rythme du montage suit l'une des œuvres les plus connues d'Anne Clark dont les références sont rappelée à la toute fin du Clip.

L'énoncé, au centre de ce montage, délivre un message puissant sur la place des minorités dans une politique de gauche jugée, par Duras, comme déceptive et amenant au désespoir et au désengagement. Il est issu d'un entretien donné par Marguerite Duras à Dominique Noguez en 1986, au sujet de son film « Le camion » (1977) et de son célèbre « Que le monde aille à sa perte, c’est la seule politique ».

La dimension prophétique de ce texte scande quelques plans d'une manifestation que nous avons pu filmer à Nantes, le 11 mai 2019.

Note : le superbe dessin utilisé dans les premiers et derniers écrans provient d'une affiche pour la Journée des droits des femmes de 2011.
La musique en arrière plan (« Our Darkness ».) est issue d'un album récent d'Anne Clark, compositrice, auteur, poétesse engagée (Anne Clark et Murat Parlak, The Duell) : https://www.anneclarkofficial.com/